Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vendeuvre de belle taille

Publié le par GLM

Vendeuvre de belle taille

Un tracteur Vendeuvre joliment restauré.

Voir les commentaires

Petit Unic bleu

Publié le par GLM

Petit Unic bleu

Un petit Unic bleu restauré attend de recouvrer sa carrosserie : plateau, fougon... ?

Petit Unic bleu

Voir les commentaires

Case 450 (2)

Publié le par GLM

Case 450 (2)

Surpris au bord d'une route de montagne, un Case 450 équipé d'un pelle rétro et visiblement en panne.

Case 450 (2)

Voir les commentaires

Someca sylvestre

Publié le par GLM

Someca sylvestre

Un tracteur Someca utilisé pour "façonner l'affouage", avec une remorque construite à partir d'un camion.

Voir les commentaires

Renault 2t500 plateau

Publié le par GLM

Renault 2t500 plateau

Un classique des années 50, le "deux tonnes cinq" Renault.

Voir les commentaires

La mémoire et la mer

Publié le par GLM

La mémoire et la mer

Une île côtière, comme un appel à la solitude, à l'introspection ; une île qui porte la mémoire d'un poête et musicien, le fantôme de Jersey qu'avec le temps nul n'oubliera. 

Voir les commentaires

Link Belt

Publié le par GLM

Link Belt

Une grue Link-Belt jadis utilisée avec une benne preneuse.

Link Belt
Link Belt

Voir les commentaires

Aux transbordeuses

Publié le par GLM

Aux transbordeuses

Un antique wagon couvert à guérite, érigé en monument aux transbordeuses. C'est de la sorte que l'on nomme ces femmes qui tranféraient les marchandises d'un wagon à l'autre à la frontière. L'écartement des voies ferrées espagnoles (1668 mm) diffère de celui du reste de l'Europe (1435 mm). Dès lors, le passage d'un pays à l'autre impose le transbordement, coûteuse manutention ! Le recours à une main d'oeuvre féminine s'explique par le fait qu'on les pensait plus délicates (stéréotype de genre !) pour cette tâche.

« Sur des voies parallèles, les wagons espagnols sont placés parallèlement à des wagons français. Un pont en bois relie les portières des deux wagons. Une équipe de transbordeuses monte sur ce pont. L'équipe se compose de cinq femmes : trois d'entre elles remplissent les couffes d'oranges dans le wagon espagnol ; la quatrième les transporte à proximité du wagon français ; la cinquième, « la videuse » vide les couffes dans ce wagon et aménage la paille et le papier protecteurs, pour que la marchandise arrive en bon état. La douane plombe le wagon et les pommes d'or reprennent leur voyage. »  

                                                                                                                    Albert Thomas, l'Humanité, 1907.
 

Aux transbordeuses

Les transbordeuses connaitront la postérité par leur grève de 1906, l'une des premières en France, conduite par des femmes avec, au final, 25 centimes d'augmentation. C'est durant les années 60 que s'éteindra cette activité.

Restauré dans les années 2010, le wagon, d'origine espagnole, a perdu ses tampons, mais laisse le témoignage de ce que furent les chemins de fer du début du XXè. Qu'elle devait être peu confortable la place du préposé au frein !

Aux transbordeuses

Voir les commentaires

Beau gris

Publié le par GLM

Beau gris

Un superbe Saurer V8 à la livrée grise.

Voir les commentaires

H comme helvête

Publié le par GLM

H comme helvête

Un camion-bouffe suisse sur base Ctroën H.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>